Succès pour la conférence sur le Traité transatlantique [vidéo]


La conférence sur le Traité transatlantique du 6 mai 2015 a réuni plus de 70 participants pour écouter Alain de Benoist sur un sujet crucial dont on entend encore trop peu parler.

Même si le contenu exact des négociations entre les gouvernements, la Commission européenne et les acteurs privés est inaccessible au large public, les orientations d’origine laissent présumer des bouleversements à plusieurs titres :

  •   sur le plan géopolitique avec le renforcement de l’exclusion de la Russie et de la Chine ;
  •  sur le plan économique avec la création du plus grand marché mondial de libre-échange, centré sur les États-Unis (accords de libre-échange nord-américain, partenariat transpacifique et traité transatlantique) ;
  •  sur le plan normatif avec le probable alignement des normes sanitaires, environnementales, salariales, etc. sur le modèle américain en général plus libéral ;
  •  sur le plan procédural avec la généralisation de l’arbitrage pour les litiges entre États et entreprises privées (ce point serait incertain aux dernières nouvelles).

En résumé, deux enseignements sont à tirer des informations actuellement disponibles sur le futur traité : d’une part l’exclusion des peuples dans une négociation qui les concerne au premier chef (rien de nouveau depuis Lisbonne en 2007), d’autre part l’influence croissante des États-Unis sur nos centres décisionnels. Sur ce dernier point, on notera avec intérêt le changement de nom de l’UMP. « Il suffira que le PS se renomme « Les Démocrates », et la boucle de l’indécence sera bouclée. »

Extrait de la conférence dans le journal de TV Libertés :

Laisser un commentaire