#Bruxelles

L’Union des étudiants patriotes présente ses sincères condoléances aux victimes de l’attentat islamiste perpétré le 22 mars dernier, ainsi qu’à leurs proches. Nos universités ne sont pas à l’abri de tels crimes, les plans préventifs mis en place par nos gouvernements ayant encore une fois révélé leur inefficacité. C’est pourquoi nous nous efforçons de mettre en garde nos concitoyens contre l’islamisme conquérant.

Les fleurs, les larmes et les discours ne suffiront pas plus aujourd’hui qu’en novembre dernier ou au mois de janvier 2015. Si nous sommes en guerre, comme se plaît à le répéter notre premier ministre Manuel Valls, alors il faut combattre. Or ni l’UNEF, ni l’UNI, ni la Cocarde étudiante n’ont témoigné le désir d’affronter concrètement notre ennemi mystique. Il est temps de réaliser l’union des étudiants patriotes en France, c’est une nécessité morale et vitale.

Laisser un commentaire