Blocage de l’université Lyon II

En ce dernier jour de mars, une quinzaine de militants gauchistes se sont permis de bloquer l’université Lyon II, interdisant aux étudiants d’accéder à l’enseignement qui leur est offert par l’État.

Impuissant, le président de la faculté s’est gardé de toute tentative de rétablir la continuité du service public. L’attentisme des forces de l’ordre est quant à lui bien plus suspect. C’est à se demander si le gouvernement a vraiment la volonté de défendre le projet de loi El Khomri – dont le dépôt au bureau de l’Assemblée constitue l’objet du blocage – ou plus généralement s’il tient au bon fonctionnement des établissements d’enseignement supérieur.

Sanctuaire de la pensée consacré à l’émulation intellectuelle, l’Université semble ne plus devoir être que le théâtre d’un rapport de forces où le plus mesquin peut imposer à tous son opinion délétère. Telle est la conséquence de l’immunité invraisemblable dont bénéficient les bloqueurs. Comme eux, Lyon II Patriote condamne le projet de loi El Khomri, parce qu’il favorise le communautarisme et les grands groupes dans les organisations patronales, au détriment des PME qui sont pourtant le moteur de notre économie. Mais fidèle à la devise de la fédération qui la comprend, Lyon II Patriote défend la liberté des étudiants en s’opposant au blocage des universités.

Étudiant libre, rejoins-nous !

Laisser un commentaire