L’Union des Etudiants Patriotes rend compte de son activité dans les conseils étudiants

Dans un souci d’information des étudiants, l’Union des Étudiants Patriotes continue de faire état de son activité dans les conseils universitaires.

Elle est la seule fédération étudiante à s’imposer un devoir de transparence en publiant des comptes-rendus de ses interventions lors desdits conseils où sont adoptées des mesures académiques et pratiques. Le dernier en date fut le conseil UFR 2e et 3e cycles Droit et science politique de l’Université Paris II Panthéon Assas du 13 octobre 2016.

Nous nous sommes opposés à la suppression de l’enseignement du latin dans le Master 2 Philosophie du droit et droit politique. Il nous semble que le latin doit cesser de reculer dans l’enseignement supérieur. Nous avons à ce titre emporté la conviction de M. le Professeur Michel Grimaldi.

Nous avons appuyé la création d’un nouveau diplôme universitaire « Information, communication et défense », dont l’objectif est de sensibiliser les étudiants à l’information et à la communication des armées et de former des spécialistes des relations presse. Dans une société où l’information foisonne, il est crucial que les services de communication transmettent au public des données exactes, sans risque de désinformation.

Nous avons également voté en faveur de la création d’un certificat « Environnement stratégique des industries de défense », centré sur le droit et la gestion du contrat d’armement, dont l’objectif est d’accompagner les ingénieurs du secteur de l’armement lorsqu’ils sont appelés à des responsabilités stratégiques en entreprise.

A noter que l’élu UEP (antenne Assas Patriote) siégeait seul avec Messieurs les Professeurs Michel Grimaldi et Franck Roumy, ainsi que l’élu doctorant.

Nous nous demandons où sont passés les élus Alliance et UNEF, si prompts à baratiner les étudiants quand approchent les élections, mais absents de ce conseil UFR depuis plusieurs mois.

Fiers de leur université et respectueux de leurs camarades, les élus UEP se font un devoir de siéger à chaque conseil. Nous espérons que les étudiants seront nombreux à tenir compte de ce dévouement.

Laisser un commentaire