L’extrême-gauche nous tombe dessus pendant un tractage

« Nique la France et la démocratie », nez à nez avec nos militants mardi à Paris voici ce que des antifas ont allègrement revendiqué.

Deux membres de l’Union des Etudiants Patriotes ont été pris à partie. La dizaine individus a tenté de s’emparer de leurs prospectus. « Jetez vos tracts ou on cogne » ont-ils répété. Nos militants ne se sont pas laissés faire et sont indemnes.

Laisser un commentaire