Communiqué : à l’UNEF, la haine des blancs est devenue banale

En son sein a apparemment cours un racisme et une haine sexuelle virulentes ; et ce, non seulement chez ses membres mais aussi parmi ses cadres. La trésorière de la section de Lille par exemple qui « hait les blancs » et « les hommes turcs », « déteste les hommes » en général, du reste, au point de trouver « trop mims » (mimi ?) la suggestion qui lui est faite de tous les tuer.

Et ce n’est que le début. Ci-dessous un bref aperçu des tweets qu’échangent ces charmants apôtres de la tolérance et du vivre-ensemble.

Tout un programme.

Si vous êtes militant de l’UNEF, que vous êtes un homme qui se sent homme, un blanc, et que vous ne ressentez pas d’attirance sexuelle particulière pour un autre homme, nous vous suggérons de vous payer un garde du corps dans les plus brefs délais.

Peut-être l’UNEF ignorait-elle tout cela ? ou plutôt, bien que des cadres haut placés soient impliqués et s’expriment sans pression sur les réseaux sociaux, les organes représentatifs du syndicat n’auraient pas été mis au courant ? Un peu comme le masseur violeur, les agressions sexuelles, les financements suspects… l’UNEF ne savait sûrement rien de tout cela…

Soyez rassurés, maintenant ils savent :

Comme vous pouvez le voir, leur réaction est sans équivoque. La surprise, on imagine.

La haine et l’hystérie raciste ou féministe a aujourd’hui l’UNEF pour cheval de Troie. Il est urgent de les arrêter.

Si vous voulez mettre un terme à cette folie, rejoignez ceux qui ne feront aucune concession ni à l’UNEF, ni à la gauche en général.

Laisser un commentaire