Message à la Pravd’Assas, qui porte décidément bien son nom

Pravda, ton nom rappelle de vieux et beaux chants

Et ta plume allègre sait allumer nos rires

Mais malgré ta hauteur et tes yeux clairvoyants

Dommage, hélas ! que tu ne saches pas lire.

PS : la page Facebook « Spotted Assas » devrait peut-être se renommer « Révolution culturelle », puisqu’elle refuse de publier les bons vers et n’hésite pas à relayer les mauvais, ce qui est l’un des effets d’une vision soviétique de l’art.

Laisser un commentaire