Promotion débaptisée à Saint-Cyr : la mémoire d’un général d’infanterie souillée

C’est alarmant. Georges Loustaunau-Lacau, général d’infanterie, a plusieurs fois risqué sa vie pour la gloire de son pays et payé de sa liberté sa résistance à l’occupant. Pourtant, son nom est jeté aux ordures par des fonctionnaires, des militants communautaires et des généraux biens vus du ministre.

Le message est clair : il n’y a plus qu’un critère pour juger votre trace dans l’histoire…

Combien de héros, de martyrs ou de génies verront encore leur mémoire souillée par des profanateurs lâches et médiocres ?

L’UEP lui rend un hommage sans compromis. Il est de ceux qui nous rendent fiers d’être Français. Puisse-t-il pardonner à la France les chefs qu’elle s’est donnée !

Laisser un commentaire